Skip to content

Les carnets d’inspiration: [Bretagne et forêt d’Huelgoat]

30 janvier 2009

huel

Bonjour bonjour chers amis!

Aujourd’hui, j’ai décidé de lancer, suite à l’introduction d’hier (car oui, s’en était une), un premier article. J’ai pour lieux d’inspiration bien des contrées. Certaines sont situées en des pays différents. La première se trouve en France, sur les terres de l’ancienne Petite Bretagne. Comme beaucoup de personnes, je me suis rendue dans cette région à plusieurs reprises. Comme nombre d’entre elles, j’en suis aussi tombée amoureuse.

Cette ambiance à nulle autre pareille y règne, les sites mégalithiques, les villes et villages empreints d’une beauté et d’une essence qu’on ne peut retrouver ailleurs, ces paysages de plaines, de forêts, de falaises… On m’a dit des centaines de fois qu’en ce nord ouest le temps est sombre et chargé de pluie. Mais cela contribue aussi au charme de cette Bretagne que je chérie. J’en viens à cet héritage qui l’immerge et contribue à enrichir sa culture et ses traditions, ce cher héritage celtique venu tout d’abord d’Eire puis de Grande Bretagne …

J’aime la bretagne mais elle a encore bien des secrets à me révéler. J’ai eu l’occasion de parcourir (trop sommairement à mon goût) le finistère et le Morbihan. Toutefois, l’Ille et Vilaine demeure pour moi inconnue, au même titre que les belles Côtes d’Armor. Outre Broceliande que je n’ai fait que traversé, Morlaix et la forêt de Huelgoat m’intriguent tout particulièrement.

Je suis une rêveuse et la réalité ne manquera surement pas d’apaiser mon emportement. Mais avant d’être déçue, je préfère imaginer encore le chaos de ces roches couvertes de mousse la maison d’un lutin ou caché dans le feuillage des chênes un esprit frappeur. Je prendrai bien plaisir à vous compter quelques unes des nombreuses légendes inspirées par la forêt de Broceliande. Mais cela a déjà tant été fait que je préfère vous en citer une relative à Huelgoat. 

 Jadis vivaient deux tribues rivales de géants dans les Monts d’Arrée: Ceux de Plouyé et ceux de Berrien.  Tous les jours, ils s’expédiaient d’énormes rochers. Souvent, les plus lourds tombaient à mi-chemin, dans la rivière d’Argent située au coeur de la forêt. Ainsi se forma le chaos d’Huelgoat.

Bon, voilà les amis. Ce n’est qu’une bribe d’une histoire qu’il me faudrait mieux connaître. En attendant les prochaines pensées relatives au pays breton, je vous salue bien!

Lumi’

Publicités
4 commentaires leave one →
  1. 30 janvier 2009 19 h 43 min

    Ah Brokilien kalonig! (Brocéliande de mon coeur)
    Ah Breiz Kalonig
    Keltia kalonig

    Ces contrées celtes emportent nos âmes dans l’autre monde, et nous voilà prisonniers de leurs beautés.
    J’ai moi aussi laissé mon coeur en Brocéliande …
    Merci en tout cas, pour cette jolie histoire que je ne connaissais pas.

    En attendant ton prochain article, gros bisous.

  2. mysticktroy permalink
    31 janvier 2009 11 h 15 min

    Et bien et bien… La douce Bretagne, j’y ai habité (enfin, historiquement, Nantes c’est en Bretagne, mais c’est un débat de 60 ans, que je ne veux relancer ici !)

    C’est vrai que ce pays a son charme à lui. Qui ne se livre pas au premier abord. Il faut d’abord s’ouvrir à lui, et après il révèle ses secrets.

    Enfin, j’ai hâte de lire la suite ! Gros bisous.
    MT

  3. lumillule permalink*
    31 janvier 2009 12 h 17 min

    Je vous remercie pour ces charmants petits commentaires. Des articles au sujet de la Bretagne, il y en aura d’autres (idem pour L’Irlande). Il y a tant de choses à dire…^^

    Antoine, bien que n’étant pas bretonne, je suis pour le rattachement de la Loire Atlantique à la Bretagne. Mais oui, le débat est long!^^

    Oui, il faut avant tout s’ouvrir à la Bretagne pour comprendre (partiellement) ses mystères. Mais il faut surtout l’avoir dans son coeur pour se faire.

    Bisous bisous vous deux!^^

  4. 1 février 2009 16 h 10 min

    « C’est vrai que ce pays a son charme à lui. Qui ne se livre pas au premier abord. Il faut d’abord s’ouvrir à lui, et après il révèle ses secrets. »

    Je sui totalement d’accord avec toi, car ce n’est qu’en ouvrant à cette région que j’en suis tombée amoureuse…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :