Skip to content

Fable II

1 février 2009

                           castle_8001

                                                                                                   char01_800Salutations chers amis!

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un jeu magnifique à l’univers captivant, j’ai nommé Fable II. Ceux qui ont déjà joué au précédent épisode, Fable « The Lost Chapter » connaîtrons déjà un peu le fonctionnement général (moi en fait, je n’y ai pas joué à celui-là mais chut^^). Mais voici un petit portrait caractéristique pour les curieux néophytes.

Né de l’imagination et du génie de Peter Molyneux, le monde de Fable se nomme Albion. Détail important: Il faut savoir que c’est un univers totalement libre. Alors pas de délimitations de zones grotesques et non crédibles. En plus d’être peuplé de forêt, de jolies prairies et de lacs (non, soyons réaliste, tout n’est pas vert et ensoleillé tout le temps), il compte des cités importantes telles Bowerstone, des villages, hâvres de paix et terres de braves fermiers comme Oakfield mais aussi de nombreux camps de bandits dont le plus important est Westcliff… Bref, Albion est un monde vaste, aussi vaste que les possibilités s’offrant au héros que l’on interprête.

Le système de Fable vous permet d’interprêter un personnage entièrement façonnable, pouvant choisir tant la voix du bien que celle du mal (et bien d’autres, si vous saviez…). Pour tout vous dire, vous serez en permanence confrontés à des choix et même les plus anodins pourront avoir des conséquences sur Albion dans son entier. Cette aventure se vit de l’enfance jusqu’à la vieillesse, ce qui, naturellement renforce l’originalité de cette création.

L’histoire de Fable II se déroule 500 ans après celle du premier jeu, et la topographie des lieux et de nombreux détails évoquent évidemment ce lointain passé. Cette fois-ci, tu as le choix entre prendre une fille ou un garçon.  Au début du jeu, tu es un enfant des rues dans les vieux quartiers de Bowerstone. Ta soeur, Rose, te surnomme Moineau (surnom que tu pourras garder tout au long du conte ou changer auprès d’un crieur public). Tu dois chercher cinq pièces d’or en effectuant diverses actions afin d’acheter une étrange boîte à musique. La nuit, un garde vient te chercher pour te mener au château du Seigneur Lucien (qui était le voeux le plus cher de Rose). Suite à une révélation, il tue ta soeur et tente également de te tuer. Tu survie. Des années plus tard, tu es adulte. Tu vis dans un camp gitan. La voyante Thérésa te parle et te guide tout au long du jeu. Tu te dois retrouver les trois héros (tu es le quatrième) afin de mettre enfin la main sur Lucien et venger ta soeur.

Bon, voilà le début et le principe (vite fait) de l’histoire. Tu as la possibilité de suivre la quête principale mais les quêtes secondaires qui contribuent à nourrir le jeu d’évènements inédits et d’interêt profond, ne doivent pas être négligées. Si certains jeux n’offrent guère d’autres possibilités pour se vêtir que la chemise et les braies (niveau 1), l’armure de gros bourrin pas beau ou la tunique de mage, tu peux ici choisir ta tenue en variant à ta guise: Tenue de bandit (banal), tenue de bouseux, tenue de gitan (pas mal), tenue de rôdeur, tenue urbaine (classe), tenue artistocratique pouvant faire à moitié flibustier quand on sait faire les bonnes combinaisons (très classe). Bref, je ne fais que citer, mais ce n’est déjà pas mal. Tu peux aussi changer ton physique. Attention, ton orientation (bien/mal, pas sexuelle^^) ainsi que les coups, le renforcement physique et la nourriture auront sur lui des effets sympathiques ou…plutôt nefastes.

En fonction de tes agissements, les gens auront une bonne ou une mauvaise estime de toi. Personnellement, avec mes deux personnages (masculin et féminin), je préfère être reconnue et aimée mais tu peux aussi choisir d’être crains. Si tu en as assez des quêtes, des combats et tout le reste, tu peux aussi te marier et avoir des enfants au sein d’une charmante petite maison que tu auras acheté (c’est ce que j’ai fait avec mon personnage féminin, l’autre c’est un coureur de jupons et de pantalons). Pour gagner de l’argent, tu peux choisir la façon malhonnête en volant les biens d’autrui ou honnête en effectuant des petits boulots (comme forgeron, bûcheron, barman…). 

Bref, dans ce jeu aux graphismes saisissants, tout est possible, ou presque. Si vous êtes de grands sensibles ou que vous aimez pinailler sur les détails, vous serez touchés par le savant mélange d’influences mi-médiévales, mi-XVIIIème et XIXème siècle. De toute façon, c’est un univers unique. Dernier point TRES important à mes yeux: la bande son! Si certaines musiques sont l’oeuvre du compositeur Russell Shaw, il n’est demeure pas moins que celui-ci est accompagné d’un certain Danny Elfman (non je vous jure, cela ne me dis absoluement rien!^^) qui a notamment fait le thème principal.

Voilà, j’espère que cet article vous aura plus. En tout cas, moi, Fable II, j’en suis fan et je serai ravie de davantage vous renseigner ou, mieux encore, de vous le faire partager.

Bonne journée!

Lumi’

heroanddog_768

Publicités
2 commentaires leave one →
  1. 1 février 2009 17 h 37 min

    Tu es devenu accro à ce jeu!
    Oui il rescèle tant de possibiltés et des choses étonnantes qui n’existent pas dans d’autres jeux… Oui j’ai une idée précise dece que je veux dre, mais je n’en direz rien…. tralalère, pirouette cacahuète!
    Bref, ce jeu est merveillable!

  2. mysticktroy permalink
    1 février 2009 21 h 57 min

    Ah ah Fable…

    Pour moi, Peter Molyneux, c’est surtout le créateur de Thème Park, de Thème Hospital et surtout de Black & White, où le but du jeu est d’incarner… Dieu. Tout simplement ^^

    Beaucoup de gens ont été déçus par Fable I. Non pas par la qualité du jeu (même sans y avoir jouer, c’est un grand jeu !), mais entre ce qu’avait promis Molyneux, les premières démos, et le jeu fini, il y a de quoi être déçu !

    Enfin, de toute façon, je n’ai pas un ordi assez puissant pour faire tourner Fable PC. Quant à Fable II, j’ai une Wii alors c’est difficile !

    Mais il faut le reconnaître, c’est un grand jeu !

    Gros bisous à toi !
    MT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :