Skip to content

Venezia

25 mars 2011

 

Mon amour… Toi qui m’a enchantée, je jetterai une alliance dans tes eaux pour m’unir à toi, comme l’ont fait jadis tes amants zélés. Toi ma belle, ma condamnée, tu as atteint mon cœur sans vergogne, le condamnant au supplice de t’aimer. Un jour tu disparaîtras mais alors, je l’espère, je serai morte avant de pouvoir retirer la flèche que tu m’aura plantée. Toi ma tendre, ma Sérénissime, jamais je ne t’oublierai.

Advertisements
4 commentaires leave one →
  1. Marvin permalink
    25 mars 2011 15 h 25 min

    C’est extrait de Voir Venise et mourir ?

  2. lumillule permalink*
    25 mars 2011 17 h 41 min

    C’est de moi. Il s’agit de mon ressenti après avoir visité cette ville qui est un véritable chef d’œuvre.

  3. mysticktroy permalink
    25 mars 2011 18 h 49 min

    Hum.; Ca me donne bien envie d’aller la visiter !

  4. Marvin permalink
    28 mars 2011 9 h 08 min

    Oui, effectivement, c’est un texte touchant. J’aimerais y aller un jour ><

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :